Chanter l’Internationale à l’enterrement de Charb ou des chants nazis ailleurs

Aliot (FN) dresse une comparaison

Quelle différence entre l’Internationale chantée à l’enterrement du dessinateur Charb et des chants nazis ?
 
Le vice-président du Front national s’est interrogé sur la différence de traitement accordée à ces deux expressions extrémistes. C’était lors d’une récente intervention devant des militants FN des Hauts-de-Seine dévoilée dans une vidéo publiée sur le site d’Europe 1.
 
« J’ai été un peu ‘espanté‘ [étonné], comme on dit chez moi, de voir sur BFM l’enterrement de Monsieur Charb au son de l’Internationale, le poing levé, au moment où nous commémorions le suicide de Jan Palach, jeune qui, contre l’URSS, s’était immolé par le feu en
Auto-immolation du Tchèque Jan Palach

Tchécoslovaquie pour contester ce système totalitaire », explique Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen dans ces propos remontant au 1er février, selon Le Lab.

A Prague, le jeune étudiant protestait contre l’indifférence de la population à l’invasion de son pays par les forces du Pacte de Varsovie signé en août 1968 par la plupart des États du bloc communiste. Cette référence historique autorise-t-elle un autre parallèle, entre l’ « invasion » de la Tchécoslovaquie par l’URSS et de l’Ukraine par la Russie ?
Homme de Tian’ anmen, seul face aux chars

Evoquons aussi « l’homme de Tian’anmen » qui, le 4 juin 1989, tenta de bloquer la progression d’une colonne d’au moins 17 chars de l’Armée populaire de libération lors des manifestations de la place Tian’anmen, en République populaire de Chine. Cette photo de devint rapidement célèbre comme symbole de manifestation contre la répression armée.

 
« Est-ce que vous imaginez l’inverse? » 
 
Présence de trois ministres de Hollande:
N. Vallaud-Belkacem, Ch. Taubira, F. Pellerin
« A la télévision, un enterrement avec des chants nazis, des drapeaux nazis, des anciens nazis. » « Parce que moi, dans mon esprit, je ne fais pas la différence entre l’un et l’autre [entre l’Internationale et des chants nazis]. C’est pour ça que je suis choqué d’ailleurs« , a-t-il ajouté.
 
« Pour être tout à fait franc, moi je ne suis pas Charlie, je ne l’ai jamais été, je ne le serai jamais« , avait-il dit auparavant dans cette vidéo.

Le vice-président du FN Louis Aliot dresse un… par LeLab_E1

Il a aussi expliqué qu’il ne peut être accusé d' »une haine particulière contre les communistes« , faisant valoir qu’au FN, « il y a beaucoup d’anciens communistes« .
 

Les réseaux de gauche peuvent-ils décider qui est autorisé au Mémorial de Caen ?

La gauche « vertueuse » est-elle républicaine?

Les manifestants marxistes sont-ils de meilleurs Français?

Les admirateurs de Staline, responsable de la mort de plus de vingt millions de russes, de Léonid Brejnev, envahisseur de Tchécoslovaquie en août 1968 ( Printemps de Prague) et du Khmer rouge, Pol-Pot, tyran sanguinaire des années 70, sont-ils bien placés pour dicter leur loi en France? Combien de divisions aux dernières municipales?

Moins de 200 militants totalitaires, dont des élus du Parti socialiste (PS), du Parti communiste français (PCF) et des syndicalistes, ont manifesté mercredi 7 mai à la mi-journée devant le Mémorial de Caen, contre la présence de la présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, en fin d’après-midi. 

Mémorial de Caen pour la Paix

Depuis mars 2014, le FV, c’est 12 villes gagnées, 1546 conseillers municipaux et 459 élus dans les intercommunalités. Les socialistes et communistes peuvent-ils être arrogants depuis leur déroute du 30 mars , avec la perte de villes importantes, comme Angers, ou emblématiques comme Limoges. Ce sont quarante-six villes de plus de 30.000 habitants qui ont basculé de gauche à l’UMP ou au FN. Selon l’institut de sondages BVA, plus de 100 villes de gauche ont été récupérées par la droite ce dimanche.

Les manifestants sont-ils représentatifs de la France?

Fragment du Mur de Berlin (Guerre froide)

Les défenseurs des victimes de la Shoah sont des supporters de la Palestine. « C’est une provocation. On atteint la mémoire de ceux qui sont morts pour la liberté. Cette visite va à l’encontre de ce qu’a dit Jean-Marie Le Pen sur les fameux “détails de l’Histoire”, comme il a dit en parlant des chambres à gaz.  Tous ces extrêmes, qu’ils soient de droite ou de gauche, véhiculent des idées totalitaristes que je n’admets pas », a déclaré Bernard Duval (1925), résistant déporté et ancien du kommando Falkensee à Sachsenhausen, après avoir été arrêté par la Gestapo en mars 1944, alors qu’il avait 18 ans. Lien officiel de la préfecture du Calvados depuis 2013.

Au cours de l’émission du « Grand Jury » RTL-Le Monde du 13 septembre 1987, Jean-Marie Le Pen avait déclaré qu’à ses yeux les chambres à gaz, dans lesquelles des millions de juifs ont péri, étaient « un point de détail de l’histoire de la deuxième guerre mondiale ».

Condamné en justice pour ces propos, il les a réitérés en 1997 en Allemagne, puis à nouveau en avril 2008 dans le magazine Bretons — diffusé en Bretagne et en région parisienne — et en mars 2009 au Parlement européen. Image« Elle [Marine Le Pen] a réussi son coup. On est tous piégés », a estimé un salarié du Mémorial, sous couvert d’anonymat. « On a envie de lui expliquer que la Shoah n’est pas un “détail de l’Histoire” « , a-t-il ajouté.

Faut-il rappeler que le Mémorial de Caen est un musée consacré, ni à la Shoah, ni  aux Grandes Purges staliniennes, ni aux victimes du massacre de Saïgon (1945), ni au massacre de chrétiens libanais par des Palestiniens à Damour en 1976 (etc), mais à l’histoire du XXᵉ siècle?

La gauche combat le FN avec des méthodes totalitaires d’exclusion 

blog -Memorial uniforme soviétique_WWII
Uniforme soviétique (WWII)

Pour sa visite, Mme Le Pen a été accompagnée d’un historien du Mémorial. Exceptionnellement et en raison de cette manifestation discriminatoire, le musée a été partiellement fermé au public à partir de 15 heures.

Le directeur du Mémorial, a en revanche refusé d’accompagner la présidente du FN. Bien que ce ne soit pas le sujet, Stéphane Grimaldi, nommé à l’instigation du député-maire PS de Caen, Philippe Duron, a dit regretter qu’« elle n’a[it] pas démenti 

les propos  de son père sur la Shoah », tout en estimant que le Mémorial serait « par essence un lieu profondément européen, un lieu de défense des droits de l’homme« , alors qu’il a été créé pour promouvoir la paix.

Une autre manifestation, de militants d’extrême gauche,  a rassemblé environ 60 militants, tenus à l’écart par un cordon de forces de l’ordre, devant le Mémorial mercredi vers 16 h 30, au moment où M. Le Pen est arrivée par une porte à l’arrière du bâtiment.

Un musée de la paix où tout le monde a droit de cité

Lors d’une conférence de presse à l’issue de sa visite,  Mme Le Pen a expliqué que c’ést la première fois qu’elle se rend au Mémorial. « C’est vrai que je n’avais jamais eu l’occasion de venir (…) C’était une carence qui est aujourd’hui réparée », a-t-elle admis, avant de saluer la place faite dans le musée aux victimes civiles de la guerre.

Interrogée sur les propos tenus par son père sur la Shoah, Mme Le Pen a répondu qu’elle s’est déjà « exprimée cent fois sur ce sujet, (…) c’est suffisant « .

Au cours de l’émission du « Grand Jury » RTL-Le Monde du 13 septembre 1987, Jean-Marie Le Pen avait déclaré qu’à ses yeux les chambres à gaz, dans lesquelles des millions de juifs ont péri, étaient « un point de détail de l’histoire de la deuxième guerre mondiale ».

Dans le même temps, Cambadélis se dérobe à Marine Le Pen et la contraint à débattre avec Martin Schultz…