Un sondage pour valoriser les extrêmes au détriment de l’opposition modérée à Macron

Mélenchon déclaré « meilleur opposant » à Emmanuel Macron…,

blog -Melenchon-il faut frapper frapper frapper-Unde de Libeselon Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro.

Le leader de l’extrême gauche, Jean-Luc Mélenchon, La France Insoumise (LFI) reste le repoussoir favori du pouvoir. Le service public et la presse libérale – pour Les Echos et Le Parisien, ce sera la semaine prochaine… – s’entendent pour décerner au meneur politique des mouvements sociaux qui pénalisent l’économie nationale le prix du « meilleur opposant » – et « de loin » ! – à Emmanuel Macron et au gouvernement, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting publié ce jeudi matin.

Un ‘bon point’ à la chienlit

42% des personnes interrogées ont le sentiment que Mélenchon est « le meilleur opposant » au président (+ 4 points par rapport à décembre 2017), loin devant Marine Le Pen en deuxième position avec 29% (+5).

Les nouveaux chefs de parti sont pénalisés. Viennent ensuite avec 17% (-7) Laurent Wauquiez, nouveau président des Républicains, et avec 9% Olivier Faure, premier secrétaire du PS (contre 11% pour Benoît Hamon en décembre dernier).

Une prime aux « casseurs »

Interrogés sur la popularité des chefs de partis, les Français placent en tête Jean-Luc Mélenchon dont 33% d’entre eux ont une opinion « très bonne » ou « assez bonne », puis Marine Le Pen (26%), Christophe Castaner (22%), Laurent Wauquiez (17%) et Olivier Faure (10%).

Pour le patron des socialistes, 62% ne peuvent exprimer d’opinion parce qu’ils « ne le connaissent pas suffisamment« , ce qui est le cas aussi pour 46% de sondés concernant le patron des Marcheurs.

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.015 Français sélectionnés selon la méthode des quotas et interrogés par internet du 15 au 16 mai, avec une marge d’erreur de 2,5 points.