Brigitte Macron ne souffre pas de manger dans la vaisselle de Hollande

 

 

Combien nous a coûté la nouvelle vaisselle de l’Elysée ?

imageLa « ménagère » commandée par la présidence sera facturée 50.000 euros, estime la directrice générale de la Cité de la céramique Sèvres et Limoges.

La sexagénaire a un fort besoin d’un coup de jeune

A l’Elysée, le renouvellement de la vie publique passe par une commande d’un nouveau service de table d’exception à la Manufacture nationale de Sèvres, ex-Manufacture royale… Cette nouvelle vaisselle doit remplacer les deux services actuellement utilisés, le service Capraire, datant de René Coty, dans les années 50, et le Constellation, commandé sous la présidence de Jacques Chirac. Le service de l’Intendance et de l’Argenterie de la présidence assure que cette porcelaine vieillissante présenterait des signes d’usure. Sachant que Chirac était encore chef de l’Etat en 2007, les nouveaux locataires ne font pas la pub de la Manufacture de Sèvres, en suggérant que sa prestigieuse vaisselle n’a pas tenu le coup 15 ans !

Mais combien a coûté ce nouveau service ? Un caprice onéreux.

Ce futur service Bleu Elysée servira pour les grandes réceptions de 230 à 270 couverts, indique le JDD. Il comprendra « 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain, soit 1.200 pièces ». Sur la vaisselle figureront des dessins en plan des bâtiments de la présidence, réalisés par l’artiste Evariste Richer. Brigitte Macron, qui reçoit régulièrement sa nombreuse famille à l’Elysée, ne la sortira pas pour elle, pense-t-on. 

Des assiettes à 50.000 ou 500.000 euros ?
<br>Les nouvelles assiettes de la présidence vont coûter 50.000 euros. rapporte le JDD.  

image
           Brigitte est-elle une femme moderne ?               Ses longueurs de jupes sont trompeuses…

« Une enveloppe essentiellement consacrée à la rémunération des artistes », précise aussitôt le journal, sous la pression populiste ambiante.

Cette coquette somme ne sera toutefois pas déboursée par le palais. Non pas parce que « c’est l’Etat qui paie », selon la fameuse formule de François Hollande, mais parce que le ministère de la Culture et l’établissement public de la Manufacture de Sèvres devront l’offrir au Palais, précise l’hebdomadaire. <br>Selon Le Canard enchaîné, la facture serait plutôt de 500.000 euros. Le journal libertaire souligne que les assiettes les plus simples sont facturées 400 euros pièce par la manufacture et que les modèles contemporains peuvent dépasser 500 euros.

Cette nouvelle vaisselle ne coûtera « que » 50.000 euros, dix fois moins cher, contredit Romane Sarfati, la directrice générale de la Cité de la céramique Sèvres et Limoges. « Les attributions de pièces de la Manufacture pour les besoins de la présidence de la République, dont ce nouveau service, font partie de ses missions. »
<br>Et le palais de « l’Elysée ne sera donc pas facturé pour cette commande », assure la patronne de la manufacture, qui dépend du ministère de la Culture et qui est « financée à 60% par l’Etat » via des subventions.

J’ai simplement demandé une enveloppe supplémentaire de 50.000 euros

Cette somme sera attribuée aux deux artistes finalistes qui ont fait des esquisses, ainsi qu’au lauréat pour la conception et la réalisation du projet retenu par la présidence.
<br>Ouf ! Le contribuable français ne sera pas destinataire de la facture. Comme chacun sait, l’Etat, ce n’est pas le petit peuple soumis aux impôts divers qui font tourner le moteur hybride du char présidentiel…

Après, c’est le tour du mobilier ? Qu’est-ce que ce serait si l’épouse avait le statut de ‘première dame’ !

Elysée : soupçon de corruption sur un proche de Macron

Anticor porte plainte contre Alexis Kohler

L’association Anticor accuse le secrétaire général de la présidence de la République, Alexis Kohler, de « mélange des genres« .
L’association anticorruption Anticor a déposé plainte pour prise illégale d’intérêts et soupçons de trafic d’influence contre le bras droit du président de la République, Alexis Kohler, le haut-fonctionnaire le plus puissant de l’entourage d’Emmanuel Macron. Le Parquet de Paris doit désormais décider s’il ouvre une enquête préliminaire ou ne retient pas la plainte.

Anticor reproche à Alexis Kohler un possible conflit d’intérêts entre sa fonction officielle et ses liens familiaux avec l’armateur italo-suisse MSC. Cette société impliquée dans de nombreux contrats d’Etat est présente sur les chantiers de Saint Nazaire. Le site Mediapart avait révélé les soupçons sur le dossier MSC début mai.

Alexis Kohler, un énarque de 44 ans, n’a officiellement plus aucune fonction chez l’armateur, et l’Elysée a toujours assuré que le secrétaire général respecte toutes les règles légales, pouvant l’impliquer dans toute question liée au dossier MSC.

Ce « premier de cordée » a-t-il respecté le délai légal entre la cessation de ses activités pour MSC et son entrée au service de l’Etat ?

Pour l’heure, le « vice-président » reste protégé par l’ombre portée de Macron, à la différence de deux exfiltrés du gouvernement, dès l’ouverture d’une enquête, Richard Ferrand et François Bayou. La moralisation de la vie publique connaît un raté de taille…

Un drone aurait survolé l’Elysée dans la nuit de jeudi à vendredi

Hollande veut-il faire durer l’ « unité nationale » à son profit ?

Hollande est bien protégé: il ne risque pas une prise en otage…

Un drone a survolé l’Elysée « pendant quelques secondes » dans la nuit de jeudi à vendredi, affirme-t-on sérieusement ce mardi dans l’entourage du président, confirmant un fuitage d’i-télé (groupe Canal+), la chaîne amie d’information en continu.

« Immédiatement repéré » par les services de police et de gendarmerie qui assurent la garde du palais présidentiel, le drone s’est « immédiatement éloigné de l’Elysée », a-t-on indiqué de même source, précisant qu’une « enquête judiciaire est en cours ».

Cet affichage de la vigilance sans failles des forces antiterroristes commence toutefois à être suspect, après l’annonce d’une menace sur des militaires en faction devant une école juive, le weekend dernier.

Le Parquet de Paris est sur les dents: il a en effet ouvert une enquête pour « conduite d’un aéronef non conforme avec les règles de sécurité« , a indiqué une source judiciaire anonyme.
Les investigations ont été confiées à la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens. Et là, on a tout dit !.

Cet incident est survenu alors que de nombreux survols de centrales nucléaires par des drones ont été signalés ces derniers mois et une semaine après les attentats qui ont ensanglanté Paris.
But de l’opération: démonter que la « gauche molle » peut se redresser et que nos centrales nucléaires sont donc -elles aussi- sous une protection aussi époustouflante ?

 

Nouvelle policière victime de… « déséquilibrés » devant l’Elysée

Une policière en faction face à l’Elysée renversée dans la nuit

blog -plan Paris-palais Elysee-lieu agression policiere-14-15jan2015Quatre « jeunes » automobilistes fauchent une fonctionnaire de police: parce qu’ils roulaient en sens interdit ?
Des témoins visuels à proximité de l’Elysée rapportent qu’une femme policier a été renversée vers minuit par une voiture qui a délibérément foncé sur elle.

Ce qui est qualifié d’ « accident », bien que… délibéré, s’est produit dans une rue longeant le palais de l’Elysée. Peu alcoolisés, quatre jeunes dans une voiture « auraient renversé » une policière en faction face à l’entrée principale du palais présidentiel, à l’angle de la rue du Faubourg Saint-Honoré et de la rue de Duras. L’usage du conditionnel par la presse est effarant: la fonctionnaire de police, âgée de 37 ans, était seule dans cette rue à sens unique de 10 mètres de large et les « chauffards » n’avaient-ils d’autre choix qu’une tentative d’assassinat ?

Deux jeunes hommes de 19 ans originaires de… l’Essonne ont été interpellés par des motards rue d’Anjou et placés en garde à vue. Bien qu’interpellés, ces jeunes-là ne semblent pas avoir d’identité connue… Les deux autres passagers sont recherchés. Comme Hayat Boumeddiene, la compagne du djihadiste de France, Amedy Coulibaly, le tueur antisémite de quatre clients du magasin casher de la porte de Vincennes. On aurait pourtant retrouvé la trace de la jeune femme en Syrie.

Pas de lien direct avec les attentats, assure-t-on dès à présent

« Le conducteur l’a regardée dans les yeux, c’est ce qui nous permet d’affirmer qu’il a fait ce geste délibérément », a expliqué sur France Info Stéphanie Weber-Boyer du syndicat Police Alliance. « Le climat actuel fait que peut-être ces jeunes se sont montés la tête. On ne peut pas dire si c’est en relation avec ce qui s’est passé la semaine dernière« .

Sans attendre les résultats de l’enquête, une source floutée, mais toutefois « proche de l’enquête » (sic) assure qu’ « il s’agit d’un simple accident de la route« .Le jeune conducteur de 19 ans aurait paniqué après avoir emprunté la rue de l’Elysée à contre-sens. A l’évidence et malgré la psychose dans laquelle la France est plongée depuis la vague de massacres provoquée par les dessinateurs de Charlie hebdo et 17 morts, les jeunes hommes ne s’attendaient pas à trouver des forces de police aux abords du palais présidentiel…
blog -plan Paris-rue de Duras vers rue d Artois La voiture aurait été abandonnée dès la rue Montalivet, selon certaines sources, mais rue d’Artois, selon d’autres (usage du conditionnel, bien que la , une Clio noire, voiture ait été retrouvée et identifiée). François Hollande s’est rendu sur place – le conditionnel a disparu – pendant la nuit. Pourtant, l’agression a été perpétrée avant minuit et le président est rentré sur le coup de deux heures du matin: à quelle fin se serait-il rendu sur place – si c’est le cas – deux heures plus tard, alors qu’il réside en face ? La voiture avait été abandonnée rue d’Anjou et il faut espérer que la victime rescapée avait été conduite à l’hôpital…

Pour le moment aucun lien direct n’est établi avec les attentats de Paris, insiste-t-on, car « le conducteur n’avait pas d’alcool dans le sang – ce qui est bien évidemment une preuve – et encore moins le profil d’un jeune radicalisé », a assuré – sans le début de l’ombre d’une preuve – « une source » dont on ne sait si elle est policière, judiciaire ou inventée. Les guillemets de la presse laissent d’ailleurs rêveur !

Blessée au poignet, aux genoux et au dos, la rescapée  de Charlie hebdo  a été transférée à l’hôpital.