Instillation du spray au cannabis dans les pharmacies françaises

Le cannabis s’infiltre sous haute surveillance ministérielle

Contenant des actifs de cannabis, le Sativex fera bientôt son entrée en France.

Après les salles de shootet l'e-cigarette, visiblement, Touraine inhale  ...
Après les salles de shoot
et l’e-cigarette,
visiblement, Touraine inhale …

Sans attendre l’issue de la concertation sur la légalisation du cannabis en France, le spray à usage thérapeutique, Sativex, s’introduit subrepticement en France. Marisol Touraine a autorisé sa mise sur le marché le 8 janvier dernier. La ministre de la Santé a toutefois tenu à préciser qu’il ne s’agit pas de légalisation du cannabis thérapeutique. Une nuance qui mériterait quelques développements de la part de la sournoise.
Contenant du THC et des cannabidiols, le Sativex est déjà disponible dans près de 17 pays européens, « comme l’Allemagne et le Royaume-Uni », se défend Marisol Touraine, ministre de la Santé, alignée sur ses voisins.

Introduction discrète à destination d’une poignée de français, pour commencer, avant l’heure

Le Sativex est disponible en Espagne depuis 2011

Avec une arrivée au cours du premier trimestre 2015, le Sativex sera en principe destiné aux personnes souffrant « de sclérose en plaques, pour soulager [et non pas soigner] des contractures sévères résistantes aux autres traitements. » L’agence nationale de sécurité et de médicament (ASNM) avoue près de 2.000 personnes en France, mais ce chiffre monte à 5.000 personnes, selon le laboratoire Almirall qui commercialise le médicament.

Le directeur du laboratoire Almirall qui fabrique le médicament se félicite. « C’est une bonne nouvelle pour les patients français qui étaient quasiment les derniers en Europe à ne pas pouvoir bénéficier du Sativex ». Et Christophe Vandeputte de commenter: « Cette AMM est l’aboutissement de trois ans de discussions. C’était un dossier délicat dans un environnement explosif, mais l’issue est très positive ».

Une mise en vente sous surveillance

Touraine dit des gros mots en cachette

N’étant pas accessible à tout le monde, la vente du spray Sativex sera prescrite par les neurologues et les médecins rééducateurs hospitaliers. Catalogué comme un médicament de la classe des stupéfiants, son ordonnance ne peut courir que sur 28 jours. Quant à son emplacement, les pharmaciens auront pour devoir de le placer au frais, mais aussi dans un coffre.

Spécialiste des décisions  autoritaires en catimini, Marisol Touraine, en démocrate vertueuse, a-t-elle prévu des mesures dissuasives contre tout détournement de consommation  ?

Publicités

Laissez un commentaire (il sera "modéré)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s