Afghanistan : des manifestants brûlent le drapeau français en réaction aux caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo

Les provocations des dessinateurs de Charlie Hebdo blessent aussi les Afghans

Au cours de la manifestation, organisée par de jeunes activistes, les participants ont scandé notamment « mort à la France ».

Entre 500 et 600 manifestants ont défilé lundi à Jalalabad, dans l’Est de l’Afghanistan, et brûlé un drapeau français pour protester contre la publication d’une nouvelle caricature du prophète Mahomet par le journal anarcho-révolutionnaire français Charlie Hebdo.

Les manifestants se sont rassemblés lundi matin dans les rues de cette ville frontalière du Pakistan pour dénoncer la publication d’une nouvelle caricature de Mahomet en une du numéro de Charlie Hebdo paru mercredi. Cette nouvelle provocation en Une du numéro dit des « survivants » a été publié après que les frères Saïd et Chérif Kouachi, des djihadistes de France ont fait irruption le 7 janvier dans les locaux du journal parisien, assassinant douze personnes.

Au cours de la manifestation, de jeunes activistes musulmans s’en sont pris à la France. Matiullah Ahmadzai, l’un des organisateurs, a demandé au gouvernement afghan et aux autres pays musulmans de rompre leurs liens diplomatiques avec la France. « Nous sommes musulmans. Nous sommes prêts à nous sacrifier pour l’islam et notre prophète Mahomet. Nous voulons la fermeture de l’ambassade de France à Kaboul. La France devrait présenter ses excuses aux pays musulmans« , a-t-il déclaré. Abdul Rahman, un autre manifestant, arborait une banderole avec le slogan « Mahomet, je t’aime », en scandant : « Je ne me tairai pas. »

Le drapeau français brûlé et le président Hollande conspué

Dimanche déjà, quelques dizaines d’étudiants avaient manifesté, sans incident, à l’intérieur du campus de l’université de Jalalabad. Samedi, le président afghan Ashraf Ghani avait condamné la publication d’une nouvelle caricature du prophète, la jugeant « irresponsable ».

Les caricatures du prophète avaient déjà agité l’Afghanistan par le passé.
En septembre 2012, entre 200 et 300 personnes avaient marché à Kaboul pour dénoncer la publication par Charlie Hebdo de nouvelles caricatures de Mahomet.

Au Pakistan voisin, des milliers de personnes ont manifesté entre vendredi et dimanche, certains brûlant des drapeaux français , des effigies du président français, ainsi que des dessinateurs de l’hebdomadaire satirique.

Vendredi, après la traditionnelle prière, la contestation avait tourné à l’affrontement devant le consulat français de Karachi (sud) où un photographe avait été grièvement blessé par balle.

 

Advertisements

Laissez un commentaire (il sera "modéré)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s